Sommaire sketches Raymond DEVOS

 

LA LETTRE ANONYME

LA CEINTURE DE SECURITE

DEGOUTANT PERSONNAGE

FELICITE

JE SUIS UN IMBECILE

JESUS REVIENT

L'ARTISTE

LES ANTIPODES

LES ENFANTS

LES MANIFESTATIONS

MATIERE A RIRE

L'ETRANGE COMPORTEMENT DE MES PLANTES

UN ANGE PASSE

CA N'ARRIVE QU'A MOI

Reçu le 11 Décembre 2004 d'un visiteur. Dans la même lignée que Devos !  Bravo à Marc  !!

RENCONTRE

- Nous nous tutoyons ou nous nous vouvoyons?
- Tutoyons-nous; vous vouvoyez souvent?
- Je tutoie comme je vouvoie
- Moi, je me tue à tutoyer, mais tout me voue à vouvoyer
- Vous nous voyez nous vouvoyer?
- Nous voirons; je veux dire, nous verrons
- Tout à fait, toutefois tout nous fait nous tutoyer; d'ailleurs, qui
vous vouvoie?
- Mes parents, mais je ne les vois jamais.
- Ainsi, vos vieux vous vouvoient sans vous voir
- Et toi, qui te tutoie?
- Mon oncle, mais seulement chez moi
- Donc, ton tonton te tutoie sous ton toit
- Oui, mais mon neveu ne veut nous vouvoyer
- Et que faites-vous des dames?
- Tutoyons les veuves et vouvoyons les tantes
- Mais ma tante est veuve; elle vouvoie son toutou et tutoie sa voiture
- Vous n'aurez qu'à louvoyer, tantôt la tutoyer, tantôt la vouvoyer
- Et les nouveaux venus, les vouvoierons-nous?
- Je veux voir les nouveaux venus nous vouvoyer. Les nouveaux non
vouvoyants se verront renvoyés comme des voyous
- Et les non voyants?
- Les non voyants vouvoieront!
- Même au nouvel an? J'aimerais vous y voir, sous leur nombre les non
vouvoyants vont vous noyer
- Au nouvel an, votre dévoué n'envoie de voeux qu'aux vouvoyants non
dévoyés.
- Vous vous fourvoyez!
- Je ne me fourvoie pas, monsieur, mais je me fous de vous revoir!
- Alors, allez vous faire voir!
                                                                                
                                                                                                   'Marc Escayrol'